Events, News, Press Release

Programme de Formation des Media Africains Edition 2018

Le thème de la quatrième édition du PFMA du RJFA à savoir  «l’investigation de la corruption et des flux financiers illicites en Afrique», répond à un intérêt croissant pour les faits de corruption et les flux financiers illicites alimenté par la révélation d’une série de scandales financiers et la parution de documents stratégiques publiés par les institutions régionales.

La corruption et les flux financiers illicites (FFI) en Afrique semblaient pourtant quitter le débat public jusqu’à de récents scandales. Parmi ceux-ci, le scandale des “Gupta” dans lequel le président sud-africain Jacob Zuma a été accusé d’être impliqué dans une affaire de corruption avec la famille d’origine indienne, Gupta, et qui a finalement précipité sa démission le 14 février 2018. Au Cameroun, en 2018 des responsables du gouvernement y compris l’ancien ministre de l’eau et de l’énergie, Basile Atangana Kouna, ont été arrêtés dans le cadre l’initiative anti-corruption appelée “opération épervier” et inculpés pour détournement de 50 millions de francs CFA de fonds publics (90 966 dollars). Peuvent aussi y être ajoutées, les accusations de corruption autour du projet de port en eaux profondes de Banana en République Démocratique du Congo, les tentatives d’évasion fiscale d’Heritage Oil & Gas en Ouganda en 2016, ou encore les accusations auxquelles font face 55 personnes au Nigéria, dont une vingtaine d’anciens gouverneurs et ministres d’Etat, pour avoir distrait 6,7 milliards de dollars de fonds publics en sept ans.

D’autres révélations encore plus retentissantes comme les Panama Papers ont prouvé que la corruption est encore plus accentuée et complexe au sommet de l’échelle sociopolitique. Dans de nombreux pays à travers le continent, les multinationales obtiennent des contrats très lucratifs grâce à des pots-de-vin et des parts importantes dans les entreprises exigées par les hauts fonctionnaires.

Vu l’opacité dominante actuelle des réseaux de FFI, les investigations des médias jouent un rôle clé dans la mise à nu des biens mal acquis et de leurs circuits. Encore faudrait-il pouvoir y accéder. En effet, les journalistes d’investigation en Afrique en majorité ont des difficultés d’accès à l’information pendant leurs enquêtes sur la corruption et les FFI en Afrique. Le besoin de compétences pour interroger et exploiter les informations en ligne et autres sources des données constitue leur préoccupation principale. Ensuite, transformer les données recueillies en nouvelles diffusées dans des formats traditionnels ou numériques est parmi les seconds sujets de préoccupation. Cette 4ème édition de la formation du RJFA, destinée aux médias et portant sur « l’investigation de la corruption et des flux financiers illicites en Afrique » vise à combler ce fossé pour créer le lien manquant entre les investigations médiatiques sur la corruption et les FFI et les actions politiques concrètes en Afrique.

Le programme de formation des médias africains est conçu pour atteindre les objectifs suivants:

  • Améliorer la compréhension analytique que les professionnels des médias africains ont de la dynamique et des débats sur les flux financiers illicites, la corruption, la fiscalité et la mobilisation des ressources nationales.
  • Développer leurs compétences en matière de processus de collecte de données, des techniques d’investigation et de vérification des faits concernant les questions susmentionnées.
  • Permettre la rencontre des journalistes africains et des experts du domaine de la fiscalité en tant que ressources inestimables dans la couverture des questions fiscales à travers le continent et au-delà.
  • Améliorer la collaboration avec les médias africains pour la mobilisation de l’opinion publique autour le programme de justice fiscale.

Documents utiles:

24/05/2018

About Author

tjnadmin


About TJNA

The Tax Justice Network-Africa (TJN-A) is a Pan-African initiative and a member of the Global Alliance for Tax Justice. Launched in January 2007 during the World Social Forum (WSF) held in Nairobi, TJN-A promotes socially- just, accountable and progressive taxation systems in Africa. It advocates for tax policies with pro-poor outcomes and tax systems that curb public resource leakages and enhance domestic resource mobilisation.

PHOTO GALLERY
Quick Contacts
Tel: +254(0)202473373 / +254(0)728279368 / +254(0)788961629
Email: info@taxjusticeafrica.net

Written correspondence should be addressed to:
Tax Justice Network -Africa
George Padmore Ridge | 2nd FL Wing ‘B’ | George Padmore Lane | Kilimani |

P. O. Box 25112-00100,
Nairobi-Kenya